Check-point – Jean-Christophe RUFIN

Check-point - Jean-Christophe RUFINJe n’avais pas acheté ce roman parce que son sujet ne m’intéressait pas et j’ai eu tort. Heureusement, on me l’a offert récemment et j’ai eu la surprise d’être happée par ce thriller psychologique.

L’histoire : Deux camions en fin de vie progressent péniblement sur les routes de Bosnie pour acheminer leur cargaison humanitaire en ex-Yougoslavie. Maud, engagée humanitaire de 21 ans est au volant d’un des véhicules. C’est la seule femme parmi les cinq personnes engagées dans ce convoi qui s’apparente à un huis-clos. Une cohabitation forcée entre cinq personnalités qui vont peu à peu se révéler et s’affirmer. Dans une mission humanitaire, les motivations ne sont pas les mêmes pour tous les engagés…
Mon avis : Check-point est un mot qui fait frissonner. A lui seul, ce titre révèle la tension qui perce dès les premières pages et progresse jusqu’à son apogée à la fin du roman.

A l’évocation du mot « check-point« , on s’imagine conducteur ou passager d’un véhicule tentant de passer une « frontière » gardée par des hommes armés, méfiants et hostiles.

Maud et ses quatre coéquipiers vont devoir se présenter aux différents check-points dressés sur leur route. A chaque arrêt, le danger est omniprésent, la tension des hommes en arme, palpable. Mais la menace ne vient pas toujours de l’extérieur.

Les premières tensions naissent entre les personnages qui se dévoilent peu à peu, laisse entrevoir leur véritable nature, leur personnalité, leur part d’ombre. Le récit bascule inévitablement dans le thriller psychologique et nous tient en alerte jusqu’à la dernière page.

Phobos Tome 1 – Victor DIXEN

Phobos - Victor DIXENLe livre de Victor DIXEN a tellement faire parler de lui que j’ai fini par l’acheter et le lire immédiatement tellement son succès m’avait rendue curieuse. Malheureusement, je m’en suis (très) vite lassée et me suis empressée de le finir pour passer à autre chose…

L’histoire : Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Elle veut trouver l’amour avec un grand A.
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour… Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Mon avis : Il faut avouer que le résumé est attrayant et a le mérite d’attirer l’attention sur cette histoire. Léonor est un personnage attachant et son attitude rebelle apporte un peu de fraîcheur. Les autres personnages m’ont beaucoup déplu par leur manque cruel d’originalité. Côté physique, ils sont beaux, musclés, plantureuses, ténébreux, etc. Côté caractères, nous n’échappons pas à l’intello de service, la méchante pimbêche, la copine fleur bleue sans personnalité, la femme d’affaire manipulatrice qui veut devenir le maître du monde. Fidèles à leurs stéréotypes, les réactions des personnages sont prévisibles 10 pages à l’avance. Je regrette qu’il n’y ait pas un peu plus de nuance dans ce roman que j’ai trouvé fourre-tout. L’histoire mêle conspiration politique, conquête spatiale, speed dating, télé réalité, manipulation des masses, passés troubles et relations familiales déconcertantes… Bien que l’intrigue soit longue à démarrer, la fin laisse envisager une suite prometteuse, mais je n’irai pas jusqu’à la lire. Lire la suite

Célibataire longue durée – Véronique POULAIN

SONY DSC

J’ai eu la joie de lire Célibataire longue durée (merci Stock et Netgalley) sur mon téléphone via l’application Kindle. Ce roman court et hilarant se lit d’une traite. Véronique Poulain m’a beaucoup fait rire avec les aventures de son héroïne, Vanessa Poulemploi, une quinquagénaire déjantée et cynique à souhait (J’ADORE le cynisme !) qui se définie par son statut social de célibataire longue durée (d’où le titre !).  Lire la suite

Certaines n’avaient jamais vu la mer – Julie Otsuka

Certaines n'avaient jamais vu la mer - Julie Otsuka

Ce petit roman poétique de Julie Otsuka est paru en poche (10|18) il y a deux ans. Récemment, la bibliothèque l’a cité dans une liste des « livres qui valent le détour », attirée par le titre, j’ai parcouru le résumé et me suis rendue à la librairie.

Présentation : A l’aube de la deuxième Guerre Mondiale, des japonaises de tous âges et toutes conditions traversent l’Océan Pacifique Lire la suite