Cet été-là – Lee MARTIN

Cet été-là - Lee MARTINJ’ai commencé ce roman les yeux fermés, comme c’est le cas pour tous les romans édités par Sonatine qui se retrouvent entre mes mains. Cet été-là nous fait revivre les instants qui ont précédé et suivi la mystérieuse disparition d’une petite fille de 9 ans dans les années 70.

Lire la suite

Publicités

La vie commence à 20h10 – Thomas RAPHAËL 

J’avais très envie de découvrir un autre roman de Thomas RAPHAËL tant ma lecture de Pour un soir seulement m’avait enchantée ! Malheureusement j’ai eu beaucoup plus de mal à lire La vie commence à 20h10 et j’ai été un peu déçue…
J’ai mis un sacré bout de temps à lire La vie commence à 20h10 (et il a fallut que je m’accroche pour le terminer). j’ai eu des difficulté à m’identifier au personnage de Sophie. Sophie est une doctorante qui travail d’arrache-pied sur sa thèse jusqu’à ce que le « destin » s’en mêle et qu’elle se retrouve scénariste (ou quelque chose d’équivalent) pour la série Plus belle la vie, rebaptisée « La vie la vraie » dans le livre. La directrice est une horrible femme qui a énormément de points communs avec Miranda Priestly du Diable s’habille en Prada. La première partie du livre est un peu fouilli, on se demande où veut en venir l’auteur, l’histoire met (beaucoup) de temps à démarrer. Bien sûr il y a des péripéties et un peu d’action mais, j’ai eu énormément de mal à adhérer à cette histoire. Je n’ai jamais regardé un seul épisode de Plus belle la vie et accrocher aux personnages, à leur caractère. Je ne sais pas quoi dire de ce roman qui ne m’a pas conquise et dont les similitudes avec Le Diable s’habille en Prada m’ont donné une impression de déjà vu/lu. Heureusement, le ton et la répartie des personnages est toujours aussi drôle et apporte beaucoup de fraîcheur au roman.

En bref :  de trop nombreuses longueurs pour un genre de roman que l’on apprécie pour sa facilité de lecture et son abscence de prise de tête. J’ai de loin préféré Pour un soir seulement !