Le poids du monde – David JOY

Le poids du monde - David JOYAprès avoir terminé ce roman, je peux vous assurer que David JOY est un auteur en qui vous pouvez avoir confiance. Son premier roman, Là où les lumières se perdent, aussi sublime que dramatique m’avait bouleversée et contrainte à ne rien lire pendant plusieurs jours pour digérer toute la noirceur de cette histoire. Le poids du monde se situe dans la parfaite lignée de Là où les lumières se perdent.

Lire la suite

Ultima – L. S. HILTON

Ultima - L. S. HILTONSans être complètement convaincue par les deux premiers tomes, j’ai quand même poussé ma lecture jusqu’au dernier tome de cette trilogie comprenant Maestra, Domina et Ultima.

Maestra ne m’avait pas déçue en me plongeant dans le monde de l’art et ses magouilles avec force rebondissements et passages érotique. Dans ce premier volet, j’avais adoré le cynisme et l’humour grinçant de l’héroïne, Judith. Malheureusement, mis à part les révélations bouleversantes sur le passé de Judith, dans le second volet, Domina, l’intrigue complexe ne décollait pas et avait presque failli me dissuader de lire le troisième.

Lire la suite

Le Manuscrit inachevé – Frank THILLIEZ

thilliezLe Manuscrit inachevé a été LE roman de mes vacances. Celui qui m’a captivée sur toute sa longueur, et qui m’a (presque) fait tourner en bourrique.

L’histoire : Aux alentours de Grenoble, une voiture finit sa trajectoire dans un ravin, dans son coffre, le corps d’une femme aux mains coupées et aux orbites vides. Léane Morgan, ancienne institutrice reconvertie en reine du thriller, voit à nouveau sa vie basculer lorsque son mari se fait agresser. Celui-ci n’a alors plus aucun souvenir de leur fille disparue quatre ans plus tôt.

Mon avis : Le manuscrit inachevé est un délicieux thriller doublé d’un jeu de piste digne d’un roman d’aventure. J’ai adoré ce roman de Frank Thilliez qui maintient son suspense des premières pages au dénouement.
L’intrigue est une spirale diabolique qui vous donne le tournis et la sensation de tomber dans un puits sans fond. Vous êtes baladés d’hypothèses improbables en fausses pistes, en passant par des découvertes macabres.
Impossible de clore un chapitre sans commencer le suivant tant l’histoire tient en haleine. [Petite astuce : pour éviter la frustration d’une fin de chapitre au suspense brûlant, j’arrête ma lecture en plein milieu d’un chapitre.]
Le Manuscrit inachevé est un roman dans un roman. Certes, on peut avoir l’impression de s’y perdre un peu au début, mais évidemment, tout trouve son explication à la fin de l’histoire. Je n’ai pas trouvé cette construction dérangeante puisqu’elle est expliquée dès début et qu’elle ne nuit pas à la compréhension de l’intrigue.

Je vous recommande vivement ce livre si vous êtes à la recherche d’un page-turner, et si vous préférez lire en format poche, tournez-vous vers Sharko ou Rêver, les deux précédents livres de Frank Thilliez qui sont tout aussi captivants et haletant. Cet auteur EST une valeur sûre.

Le dernier des nôtres – Adélaïde CLERMONT-TONNERRE

Le dernier des nôtres - Adélaïde Clermont-TonnerreDe sa couverture* à sa narration en passant par ses personnages, pourtant très stéréotypés, j’ai adoré ce roman. Le dernier des nôtres m’a fait vibrer, je suis passée par toutes sortes d’émotions et je ne peux que le recommander, je n’imagine pas que l’on puisse être déçu par ce roman.

Cette saga romanesque relate la vie de Werner Zylch, le dernier des nôtres. Werner est un personnage haut en couleurs ; arrogant et tête à claques, il n’en est pas moins attachant. Et la vie de ce jeune homme est complètement ahurissante ! De sa naissance sous une pluie de bombe, en Allemagne, à la fin de la deuxième Guerre mondiale, a sa prodigieuse ascension professionnelle, TOUT est renversant.

Adélaïde Clermont-Tonnerre a un style brillant. Chacune de ses phrases fait écho à la précédente en jouant sur la musicalité des mots et leur sens. Son écriture est à l’image de son roman : pour moi c’est parfait, c’est riche, beau, rythmé.

Je vous invite à découvrir cette histoire romanesque, à vous laisser séduire par ces personnages et leur grain de folie, et à explorer le passé du dernier des nôtres.

* une photographie du grand Elliott Erwitt.

My absolute darling – Gabriel TALLENT

My absolute darling - Gabriel TALLENTEn lisant My Absolute darling, j’ai ressenti les mêmes émotions qui m’avaient prises à la gorge lors de ma lecture de Là où les lumières se perdent (un gros coup de cœur).

L’histoire : Dans une nature hostile et luxuriante, Turtle est élevée dans la violence et la brutalité par Martin, son père, qui a fait d’elle une guerrière qui manie les armes avec brio et est capable de survivre plusieurs jours sans eau ni nourriture dans cette nature inhospitalière. Elle vit seule avec son père, un homme charismatique et brutal, qui lui voue un amour inconditionnel voire obsessionnel et abuse d’elle quotidiennement. My absolute darling est un roman brillant et intense sur l’émancipation d’une jeune femme qui tente de s’arracher à l’emprise de son père.

 

Mes impressions : L’écriture de Gabriel TALLENT est rude, crue, et pourtant tellement littéraire. Sans forcer sur le caractère sordide de certaines scènes il n’épargne pourtant pas le lecteur qui se heurte de plein fouet à la dureté de la vie de Turtle.
Au cours de ma lecture, j’ai souvent éprouvé le besoin de m’isoler tant la tension était forte et oppressante. J’avais besoin de me concentrer pour être AVEC Turtle. J’ai retenu mon souffle lorsqu’elle se trouvait dans des situations périlleuses, j’ai eu envie de fermer les yeux très fort alors que Martin venait la chercher dans sa chambre pour l’emmener dans la sienne, j’ai contracter mes doigts autour de la couverture tandis qu’elle bloquait son souffle pour stabiliser son tir.
Ce roman je l’ai vécu et il m’a marqué profondément. Après avoir refermé ce livre je me sens encore habitée par les personnages et imprégnée leur histoire comme ci tout ceci était réel. My absolute darling est un roman dont on ne sort pas indemne.