La prunelle de ses yeux – Ingrid DESJOURS 

Cette semaine j’ai eu le plaisir de lire La prunelle de ses yeux, le dernier roman d’Ingrid DESJOURS. La relation ambiguë entre les deux personnages principaux m’a beaucoup fait penser à son précédent roman Les Fauves. J’ai adoré retrouver cette tension entre deux personnages qui s’attirent il se rejettent alors que leur passé s’apprête à leur exploser au visage.

L’histoire : Gabriel a tout perdu en une nuit. Son fils de dix-sept ans, sauvagement assassiné. Ses yeux. Sa vie… les années ont passé et l’aveugle n’a pas renoncé à recouvrer la vue. Encore moins à faire la lumière sur la mort de son enfant. Quant un nouvel élément le met enfin sur la piste du meurtrier, c’est une évidence : il fera justice lui-même. Mais pour entreprendre une selon éprouvant voyage, Gabriel a besoin de trouver un guide. Il recrute alors Maya, une jeune femme solitaire et mélancolique sans lui avouer ses véritables intentions….

Mon avis : Ingrid DESJOURS est une auteur très douée pour donner vie à des personnages hauts en couleur et au caractère bien trempé. Son écriture est superbe, les phrases sont parfaitement rythmées, le contenu engagé et intelligent. La prunelle de ses yeux est un thriller captivant. On avance dans l’histoire au fur et à mesure que le passé des personnages nous est dévoilé. J’ai été un eu déçue par le personnage de Tancrède, le gros méchant de l’histoire, que j’ai trouvé un peu trop stéréotypé comparé aux autres personnages. Comme dans Les Fauves Ingrid Desjours porte un regard parfois acide sur notre société et elle la critique avec intelligence. J’aime relire ces passages qui sont souvent très beaux, tant ils sont proches d’une triste réalité. Je n’ose pas dire grand chose sur l’intrigue par peur d’en dévoiler les éléments clés. Certaines critiques que j’ai pu survoler avant de commencer ma lecture m’ont un peu gâché le plaisir, je suis sûre que vous comprenez à quel point c’est frustrant. Mais, en résumé, La prunelle de ses yeux est un thriller merveilleusement bien écrit dont la violence et la cruauté est agréablement nuancée par des personnages principaux aussi cabossés qu’attachants.

Publicités