Les filles des autres – Amy GENTRY 

Les filles des autres - Amy GENTRY La bête Noire, collection chère à mon cœur, a fait sa rentrée il y a 15 jours avec la publication de deux nouveaux romans : un polar français et un thriller américain. J’ai commencé par le thriller. Il m’était impossible de résister au sous-titre « un roman à suspense » ni au résumé.

Mon avis : Les filles des autres est un thriller original. L’histoire est racontée par Anna, la mère des deux filles. La famille d’Anna a volé en éclat après que Julie ait été kidnappée dans sa chambre sous les yeux de sa petite sœur, Jane. Pendant huit ans, la petite famille a connu une descente aux enfers mais lorsque  Julie réapparaît sur le seuil de la porte, les cartes sont redistribuées et chacun tente de (re)trouver sa place. Mais une fois l’émotion des retrouvailles passées, Anna commence à avoir des doutes sur l’identité de Julie. Physiquement, ce n’est plus du tout la jeune adolescente qu’elle était au moment de son enlèvement, et la nouvelle Julie semble vouloir garder secrets beaucoup d’éléments de son passé. Tout au long du roman la question est donc : « Et si Julie n’était pas Julie ? »

J’ai beaucoup aimé ce thriller. Amy Gentry parvient à maintenir le mystère jusqu’au bout. On s’accroche pour connaître la vérité sur Julie et son passé qui nous est dévoilé par petites bribes au travers du récit d’Anna. Anna, qui, entre nous, est un vrai glaçon, semble froide, distante et ses réactions sont assez  particulières. D’un autre côté ses traits de caractère sont tout à fait crédibles étant donné ce qu’elle a vécu.

On passe par tous les stades de la suspicion en lisant ce thriller et – je vous ai déjà fait part de mon attrait pour ces romans qui mènent le lecteur par le bout du nez donc – inutile de vous dire que j’ai été pleinement satisfaite par ma lecture de Les filles des autres.

Néanmoins, je ne résiste pas à l’envie de faire un petit aparté sur ce qui est mentionné sur la couverture… Les filles des autres est un thriller qui fait appel au suspense, certes, mais de là à dire qu’on «redécouvre le sens de l’expression « roman à suspense« », c’est carrément exagéré ! Je trouve ça dommage d’en venir à utiliser ce genre de procédés pour vendre un roman qui est loin d’être banale et qui a largement de quoi trouver et séduire son lectorat sans ces mentions commerciales toutes prêtes.

Publicités

Mortels trafics – Pierre POUCHAIRET

Mortels trafics - Pierre POUCHAIRETJe n’avais presque pas entendu parler du dernier prix du Quai des Orfèvres mais j’en ai fait l’agréable découverte grâce à Monsieur J. qui me l’a offert à Noël.
L’histoire : Amené à enquêter sur le meurtre de deux adolescents à l’hopital Necker, l’équipe de Patrick Girard va se lancer sur la piste d’un trafic de drogue. En parallèle Léanne Valauris qui travaille aux Stups de Nice remonte la filière pour stopper à la frontière française un go-fast venant d’Espagne.

Lire la suite