Littérature étrangère

Mon territoire – Tess SHARPE

Mon territoire est une lecture intense et envoutante dans la lignée de grands romans tels que My absolute Darling (Gallmeister) ou encore Là où les lumières se perdent (Sonatine). Une sorte de nouveau western, où la nature est rude, là où les hommes représentent une menace les uns pour les autres et là où les représentants de l’ordre sont aussi pourris que les trafiquants qui les achètent. Plongée dans un univers violent avec une jeune femme animée par un désir de vengeance.

L’histoire : À 8 ans, Harley McKenna a assisté à la mort violente de sa mère. Au même âge, elle a vu son père, Duke, tuer un homme. Rien de très étonnant de la part de ce baron de la drogue, connu dans tout le nord de la Californie pour sa brutalité, qui élève sa fille pour qu’elle lui succède. Mais le jour où Harley est en passe de reprendre les rênes de l’empire familial, elle décide de faire les choses à sa manière, même si cela signifie quitter le chemin tracé par son père.

Mon territoire - Tess SHARPE

Mes impressions : L’univers dans lequel grandit Harley, l’héroïne, est meurtrier, sombre et dangereux. Un univers qui n’est clairement pas fait pour une enfant ; encore moins quand on est la fille, donc l’unique point faible, du baron de la drogue local. J’ai presque tout adoré dans ce roman : son héroïne, ce qui lui arrive, le destin qu’elle épouse, les personnages qui l’entourent et la beauté de ce texte (et de sa traduction).
Harley c’est une héroïne au caractère fort. Son père a fait d’elle une guerrière et la vie s’est chargée de finir de l’endurcir. Bref, c’est le genre d’héroïne qui ne se laisse pas faire par ces messieurs. Ainsi, nous arrivons au point qui (me) fâche un peu. Eh oui, vous l’aurez deviné, puisque le sujet est dans l’air du temps, dans ce roman les hommes tiennent (ENCORE) le mauvais rôle et sont donc pour la plupart de vilains violeurs misogynes cupides racistes et violents…
Malgré ce manque cruel nuance dans la construction des personnages masculins, Mon territoire est un excellent roman à la narration parfaite. L’intrigue est dense en rebondissement mais Tess Sharpe n’oublie pas pour autant les émotions de son lecteur. Enfin, j’ai été surprise (car il s’agit d’une traduction) par la beauté du texte, par son rythme et sa poésie. J’ai trouvé certains passage très beaux au point de relire plusieurs fois les passages. Je pense que Mon territoire est un roman qui remportera quelques prix cette année !

5 commentaires sur “Mon territoire – Tess SHARPE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s