Policiers et thrillers

Les noyés du Clain – Thibaut SOLANO

Toute l’originalité des Noyés du Clain tient au fait qu’il soit raconté par un type normal ; pas un flic ni un enquêteur chevronné, non, plutôt quelqu’un comme vous et moi.

L’histoire : Simon, étudiant à la fac de Poitiers, entre comme pigiste à L’Echo, le journal local, pour payer ses études. Pendant des mois, il couvre les kermesses et les inaugurations. Jusqu’au jour où le corps d’un jeune homme est découvert dans le Clain, la rivière qui traverse la ville.
Simon se lance avec passion dans l’enquête. Il interroge tous les témoins. Chacun y va de sa théorie sur les coupables : un gang de voleurs d’organes ou un tueur en série… Mais Simon découvre que plusieurs étudiants sont morts dans des circonstances étranges. Les légendes brouillent le réel, Simon ne peut plus démêler le vrai du faux. Et bientôt, on cherche à le faire taire.

Les noyés du Clain - Thibaut SOLANOMes impressions : Toute l’originalité de ce roman tient au fait qu’il soit raconté par un type normal ; pas un flic ni un enquêteur chevronné, non, plutôt quelqu’un comme vous et moi.

Étudiant en cinéma au début du roman, Simon tombe dans le journaliste un peu malgré lui mais ce métier lui va si bien. Alors, 10 ans après avoir quitté les bancs de l’université il revient à Poitier comme journaliste pour le journal local qui a imprimé ses premiers article et il décide d’enquêter sur la disparition d’étudiants.

De découvertes en déductions, Simon progresse dans son enquête, en faisant de ce fait-divers une affaire personnelle. Plus il s’implique dans ses investigations, plus la tension monte.
J’ai beaucoup aimé ce personnage, pas bien viril voire même un peu fragile mais tenace et perspicace, il surmonte ses appréhensions et ses angoisses pour percer à jour un mystère vieux d’une décennie ; quitte à y laisser quelques plumes.
L’écriture de Thibaut Solano est très plaisante à lire. Son récit foisonne de jeux de mots et de traits d’esprit, son personnage porte sur le monde un regard à la fois détaché et curieux, sans jugement mais toujours avec une pointe d’amusement.
J’espère que Thibaut Solano ne va pas s’arrêter en si bon chemin et écrira d’autres romans comme celui-ci.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s