Littérature étrangère

L’enfer est pavé de bonnes intentions – Lauren WEISBERGER

En ces premiers jours de beaux temps je me suis laissée tentée par l’achat du dernier roman de Lauren Weisberger (l’auteur du très célèbre Le diable s’habille en Prada). Quoi de mieux qu’un peu de chick-litt pour accompagner les premiers vrais rayons de soleil ?

L’enfer est pavé de bonnes intentions - Lauren WEISBERGERL’histoire : Bienvenue à Greenwich, Connecticut, où les gazons et les femmes sont parfaitement entretenus, les mecs et les sodas forts, et où tout le monde a quelque chose à dire sur le nouveau voisin d’à côté. Ex-associée dans un des plus grands cabinets d’avocats de Manhattan, Miriam a depuis peu troqué sa robe contre des leggings hors de prix et commence les cocktails dès le matin. De quoi lui donner le temps d’accueillir dans cette banlieue huppée, où les pièges sont nombreux, Emily – ex-assistante de la grande Miranda Priestly – qui vit une mauvaise passe. Reconvertie en consultante en image à Hollywood depuis son départ de Runway, elle est complètement larguée en matière de réseaux sociaux… et sa rivale n’en rate pas une lorsqu’il s’agit de récupérer ses clients infidèles. Mais quand Karolina, ex-top-modèle, est arrêtée pour conduite en état d’ivresse avec la voiture pleine à craquer des enfants du voisinage, c’est l’occasion pour les trois femmes de montrer que l’union fait la force !

Mon avis : Et bien, je suis déçue par ma lecture. Je m’attendais à une histoire et des personnages assez proches du livre/film Le diable s’habille en Prada mais ce livre ne me laissera pas un souvenir impérissable. Je me suis cruellement ennuyée en lisant les déboires de ces trois bourgeoises américaines obsédées par leur poids, leur âge et les rides qui vont avec, leur maris volages, etc.

Que dire de plus sur ce roman ? L’histoire est très « américaine », Barbie a vieilli et elle a de la cellulite mais ça ne se voit pas trop parce qu’elle va à la salle de sport (et à le n° de son chirurgien en favori dans son smartphone). Elle occupe son temps libre en cancanant avec ses copines, les mamans-bourgeoises de banlieue huppée. Pas ma tasse de thé…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s