Littérature étrangère·Policiers et thrillers

Le bûcher de Moorea – Patrice GUIRAO

La canicule et les dernières grosses chaleurs sont propices aux rêveries d’été et à la lecture d’un polar qui place son intrigue macabre en Polynésie. C’est à Tahiti, petit paradis terrestre, que Patrice Guirao a choisi de situer son roman : Le Bûcher de Moorea.

Le bûcher de Moorea

L’histoire : Derrière chaque paradis, il y a un enfer. Bienvenue en Polynésie !
Le lagon de Moorea respire le paradis : eaux turquoise, cocotiers et fleurs de tiari. Pourtant, à l’abri de la forêt, des flammes se fraient un chemin vers le ciel. Lilith Tereia, jeune photographe, tourne son appareil vers le bûcher. Devant son objectif, des bras, des jambes, des troncs se consument. Et quatre têtes.
Pour quels dieux peut-on faire aujourd’hui de tels sacrifices ? Avec Maema, journaliste au quotidien de Tahiti, Lilith est happée dans le tourbillon de l’enquête. Les deux vahinés croiseront le chemin d’un homme venu de France chercher une autre vie. Un homme qui tutoie la mort.

Mon avis : En général, je suis réticente à lire des polars régionaux. Le côté carte postale et article d’Office de tourisme éclipsent trop souvent l’intrigue et les personnages. Et malheureusement le Bûcher de Moorea n’y coupe pas.

Si je me suis amusée, au début de ma lecture, à chercher la signification des mots en Tahitien dans le glossaire à la fin du livre, ça a quand-même fini par m’irriter au bout de 200 pages.

L’aspect touristique ne m’a pas séduite car il est beaucoup trop présent à mon goût. Dans l’ensemble, les personnages sont sympathiques et gardent une part de leur mystère, ce qui apporte du piquant et laisse présager une suite. Cependant, l’apparition d’un rat qui parle m’a complètement prise de court… trop loufoque.

En bref : je me suis sentie assommée par les descriptions de type carte postale de région et le personnage du rat doué de parole me laisse encore perplexe. Pour moi l’aspect « policier » n’est pas assez marqué. Le Bûcher de Moorea est trop barré pour moi.

3 commentaires sur “Le bûcher de Moorea – Patrice GUIRAO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s