Romances

Forbidden – Tabitha SUZUMA

Forbidden - Tabitha SUZUMAForbidden est l’histoire d’un frère et d’une sœur qui tombent amoureux l’un de l’autre et se retrouvent incapables de lutter contre ces sentiments que la morale condamne.

L’histoire : Lochan a dix-sept ans, sa sœur Maya en a seize. Ils sont tous les deux lycéens et livrés à eux-mêmes par une mère démissionnaire et alcoolique. Seuls, ils ont a charge de s’occuper de leurs trois frères et sœur (deux jeunes enfants et un ado en pleine crise). Après leur journée de lycéens, Lochan et Maya vont chercher leurs petits frères et sœur à l’école, assurent les courses, l’aide aux devoirs, le repas, les douches, et les histoires du soir …avant de commencer leurs propres devoirs et de penser à aller se coucher.

Depuis leur plus tendre enfance, Lochan et Maya n’ont toujours pu compter que sur eux-mêmes. Ils s’épaulent et veillent naturellement l’un sur l’autre. De cette bienveillance naissent des sentiments qui surpassent l’amour fraternel. Un amour qui, dans leur situation, est condamnable et porte le nom d’inceste… Mais comment peut-on condamner ces deux jeunes adultes de s’aimer alors que leurs sentiments semblent si purs et intenses ?
Mon avis : Je m’attendais à être tiraillée entre des sentiments contradictoires mais j’ai trouvé mon temps long devant ce récit longuet et cucul la praline. Le temps d’un chapitre ou deux, on peut être amené à reconsidérer des positions que l’on croyait claires : l’inceste est condamnable, oui mais ici il ne s’agit pas d’abus ou de viol, il s’agit d’amour. L’auteur se démène pour nous faire comprendre de toutes les façons possibles et imaginables que Lochan et Maya souffrent d’éprouver de tels sentiments car ils savent que la morale (et la loi) les condamnent mais ils sont impuissants à lutter contre leur amour. Et tout leur problème est là. On trouve un « sursaut d’action » dans les derniers chapitres, la tournure que prend l’histoire de Lochan et Maya est dramatique mais la fin laisse entrevoir ce qu’il faut d’espoir.
Malgré les longueurs, j’ai poussé ma lecture jusqu’à la fin et n’ai pas accroché davantage. J’ai même cru étouffer sous le pathos et l’ennui tellement ces gosses endurent d’épreuves injustes (gare à toi Causette !)

En bref, Forbidden est certainement à classer dans la catégorie roman émouvant pour adolescents.

4 commentaires sur “Forbidden – Tabitha SUZUMA

    1. C’est moyen moyen. On dirait que le but de l’auteur était de faire pleurer dans les chaumières et de remettre en question la morale. Je l’ai trouvé un peu ennuyant et longuet même si la majeure partie des lecteurs ont adoré ce roman 😊 Si tu le lis, fais-moi signe surtout

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s