BD et romans graphiques

La parole du muet – Galandon/Blier 

La parole du muet - Galandon/Blier L’histoire : Célestin, fils d’un notaire de campagne, quitte ses parents après les avoir entendu se lamenter d’avoir un fils aussi décevant que lui.Passionné par le cinéma, Célestin décide de poser bagage à Paris et de tenter sa chance dans le cinéma. L’aventure commence ! Célestin souhaite devenir réalisateur et il ne recule devant rien pour essayer de réaliser son rêve.
 
Mon avis : Cette bande dessinée en deux tomes est un parfait divertissement. L’ambiance du vieux Paris des années vingt, les costumes, l’atmosphère des troquets et des studios de cinéma muet sont parfaitement rendus grâce à une palette de couleurs délicatement sépia. C’est un univers formidable ! Le personnage de Célestin est on ne peut plus attachant, sa bonhommie, sa gentillesse et sa passion pour le 7e art deviennent communicatives au fil des planches.
Ce personnage a une volonté de fer et malgré les obstacles qui paraissent infranchissables, Célestin parvient petit à petit à se rapprocher de son objectif.
Le premier tome est très réussi, mais c’est dans le deuxième que les personnages vont prendre toute leur ampleur et se révéler. Les actions et péripéties y sont plus nombreuses, les révélations et autres retournements de situation s’enchaînent à la perfection. Réaliser un film en toute clandestinité est une véritable aventure !
Dans leur étui cartonné ces deux BD racontent une belle histoire de cinéma et de camaraderie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s