Brutale – Jacques-Olivier BOSCO

Brutale - Jacques-Olivier BOSCOLa Bête Noire change de style avec Jacques-Olivier Bosco, elle devient brutaleBrutale c’est le titre de ce roman coup de pied aux fesses qui déménage ! Porté par une héroine ultraviolente et incontrolable, c’est plus un roman d’action qu’un véritable polar. Adrénaline garantie !

L’histoire : Des jeunes vierges vidées de leur sang sont retrouvées abandonnées dans des lieux déserts, comme dans les films d’horreur. Les responsables ? Des cinglés opérant entre la Tchétchénie, la Belgique et la France. Les mêmes qui, un soir, mitraillent à l’arme lourde un peloton de gendarmerie au sud de Paris.
Face à cette barbarie, il faut un monstre. Lise Lartéguy en est un. Le jour, elle est flic au Bastion, le nouveau QG de la PJ parisienne. La nuit, un terrible secret la transforme en bête sauvage. Lise, qui peut être si douce et aimante, sait que seul le Mal peut combattre le Mal, quitte à en souffrir, et à faire souffrir sa famille.

Mon avis : Difficile de ne pas s’attacher à Lise dès les premières pages. Son nom, son tempérament et son intelligence m’ont immédiatement fait penser à Lisbeth Salender (Millenium). Mais les comparaisons s’arrêtent là. Lise est une fliquette atypique dont les accès de violence ont donné son nom au roman Brutale.

Malgré une attitude qui frise l’autisme de haut niveau (ou la folie), la fragilité de Lise nous la rend immédiatement sympathique. Et j’espère vraiment la retrouver dans un prochain roman de Jacques-Olivier BOSCO parce qu’elle me manque déjà.

Bosco a du talent pour décrire les scènes urbaines et les rendre très esthétiques. La première description du livre, celle du périphérique Paris, m’a interpellée. Plusieurs fois j’ai relu certaines descriptions que j’ai trouvée belles, bien tournées, harmonieuses

L’enquête ne semble pas hyper réaliste mais je crois que l’essentiel n’est pas là. Il y a largement assez de rebondissements et d’action pour avoir ne pas avoir envie de s’attarder sur les détails. Il faut se laisser embarquer et secouer en ayant (aussi) le coeur bien accroché. Certains passages sont carrément dégueux et ont (presque) failli me dégoûter. Une lecture sous adrénaline, qui vous met sous pression. J’ai vraiment hâte de retrouver Lise, ce personnage mérite bien plus qu’un roman !!

Publicités

Une réflexion sur “Brutale – Jacques-Olivier BOSCO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s