Policiers et thrillers

La nuit d’avant – Wendy WALKER

Depuis la sortie de son premier roman, Tout n’est pas perdu, je suis assidument cette auteure. Tout n’est pas perdu reste l’un de mes livres préférés. Wendy Walker n’a pas son pareil pour raconter des histoires, elle construit ses intrigues de façon unique. C’est d’ailleurs pour cette raison que je surveille la publication de chaque nouveau roman avec grand intérêt.

L’histoire : Après une rupture difficile, Laura décide de tourner la page en se créant un profil sur un site de rencontres. Un premier rendez-vous est pris. L’homme s’appelle Jonathan Fields, il a quarante ans, il vient de divorcer. Laura promet à sa sœur, Rosie, d’être de retour le soir même. Le lendemain matin, elle n’est toujours pas rentrée. Que s’est-il passé cette nuit-là ?

walker3Mes impressions : La nuit d’avant vous plonge dans un sentiment d’urgence et d’inquiétude sournoise. Laura se rend à un rencard avec un homme rencontré sur internet mais ne revient pas de ce rendez-vous. Rosie, la sœur de Laura s’inquiète de ne pas la voir rentrer. Rosie a peur car Laura a été soupçonnée d’un crime durant leur adolescence. Rosie craint que Laura ait fait quelque chose de mal ou que quelque chose de mal lui soit arrivé.

Durant tout le roman on se demande ce qui a bien pu se passer la nuit d’avant et qui est la potentielle victime ?

Difficile de savoir de quel côté va pencher la balance. Wendy Walker joue avec l’ambivalence de ses personnages (dont la psychologie aboutie les rend très convaincants). Elle nous balade manipule avec une facilite déconcertante.

L’intrigue est, comme toujours, orchestrée d’une main de maître, alternant le point de vue de Laura le soir du rendez-vous, celui de Rosie les jours suivants ainsi que quelques bribes du passé de Laura.

Petit à petit on reconstitue le puzzle des évènements de cette fameuse nuit d’avant. Chaque élément trouve sa place pour nous faire progresser vers la vérité.

J’adore ce petit jeu auquel Wendy Walker nous fait jouer. Chacun de ses romans pose la question de la fiabilité du narrateur, des personnages, voire de l’auteure elle-même ? Alors, qui dit la vérité ?

.

.

.

.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s