Policiers et thrillers

Tel père telle fille – Fabrice ROSE

Sans détour, c’est le pire roman que j’ai été amenée à lire depuis un sacré moment ! Je ne suis pas parvenue à lui trouver d’aspect positif… je n’aime pas ça mais mes impressions ne seront pas très positives.

L’histoire : Un braqueur en cavale.
Sa fille en danger de mort.
Le casse de l’été.
Visite au parloir de la maison d’arrêt de Fresnes. Alexandra, vingt-quatre ans, exige de son père l’impensable : qu’il abandonne sa vie de braqueur et devienne le père dont elle a toujours rêvé. Mais comment résister à une existence dopée à l’adrénaline ?
Deux mois plus tard, Marc Man s’évade. Contrairement aux apparences, pour Alexandra, c’est un coup de chance : quand Marc apprend qu’elle est menacée par une bande de racketteurs fous dangereux, il organise une chasse à l’homme d’une rare férocité. Et, tant qu’à faire, il monte un casse spectaculaire.
Dans la canicule d’août, chacun révèle sa vraie nature et les cadavres commencent à s’aligner.

Tel père telle fille - Fabrice ROSEMes impressions : Je ne vous conseillerai pas de lire ce roman car il cumule beaucoup trop de défauts à mon goût ; le « style » en étant le principal. En effet, l’auteur n’écrit pas un seul paragraphe sans user de métaphores ou métaphores filées. Le texte est plombé de lourdeurs : une idée est formulée et reformulée à outrance via diverses figures de style plus ou moins heureuses.
Je pourrais aussi critiquer le fait que les personnages sont invraisemblables tellement ils sont clichés : les méchants islamistes fanatiques, l’anarchiste de gauche, le copain homosexuel, le gentil vieux Berbère en djellaba qui vous serre du thé à la menthe et des cornes de gazelles dans le métro (sérieusement ?).

Enfin, la personne qui a écrit le résumé n’a probablement pas lu le livre car contrairement à ce qu’il laisse présager, ce roman ne parle pas tout à fait d’un braqueur évadé de prison qui reprend du service et en profite pour sauver sa fille du danger qui la menace. Non, Tel père telle fille est une histoire d’islamistes intégristes qui veulent récupérer l’argent qu’ils ont volé, et se font laminer par un ancien braqueur et sa bande.
Pour couronner le tout, le dénouement ne casse pas trois pattes à un canard.
En bref : flop total. C’est le pire roman que j’ai été amenée à lire depuis plusieurs mois…

4 commentaires sur “Tel père telle fille – Fabrice ROSE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s