Policiers et thrillers

Blood orange – Harriet Tyce

Difficile de dire si Blood orange m’a plu ou non. Je suis partagée entre l’apparente tiédeur de l’intrigue et le dénouement qui vient tout renverser.

Blood orange - Harriet TYCEL’histoire : Alison Wood est avocate pénaliste. A mesure que sa carrière décolle, sa vie familiale se dégrade : elle passe ses journées à plaider et ses soirées dans les bars pour décompresser. Patrick, un collègue avec qui elle entretient une liaison toxique dont elle n’arrive pas à décrocher, lui confie sa première affaire de meurtre. Elle se plonge dans l’histoire de sa cliente, Madeleine, qui a poignardé son conjoint d’une quinzaine de coups de couteau. Au fil de leurs entretiens, Madeleine se livre : son mari diluait la pilule contraceptive dans son thé, examinait toutes ses dépenses, prenait toutes les décisions… Petit à petit, leurs deux vies se font écho. Qui contrôle qui ?

 

Mon avis : Je ne sais quoi penser de ce roman. J’ai été partagée entre l’indifférence que j’ai ressenti pour l’héroïne, sa vie professionnelle, sa routine, son alcoolisme, ses déboire – et la fin qui est très réussie et sauve quasiment le roman.

Ce qui est troublant, c’est que habituellement, la fin n’est pas à la hauteur du roman. On est captivé par le suspense et/ou la profondeur des personnages mais malheureusement la fin est attendue, voire décevante comparée à l’excitation que nous avons ressentie au fil de notre lecture.

Ici, c’est tout le contraire. Malgré une narration à la première personne, il est difficile de s’identifier à ce personnage d’avocate alcoolique et adultère qui enchaîne les mauvaises décisions. Pendant les deux tiers du roman j’ai guetté l’arrivée du suspense. En vain. On est spectateur du malheureux train train quotidien de l’héroïne (travail, alcoolisme et problèmes de couple) sans comprendre d’où viendra l’élément perturbateur.

Et puis la fin se profile, comme une espèce de tsunami. L’horizon se déforme petit à petit et, en quelques pages, c’est une déferlante de coups de théâtre et de révélations qui s’abat sur nous et nous amène à percevoir ce que nous venons de lire sous un nouvel angle.

Voilà pourquoi je n’arrive pas à dire si ce roman m’a plu ou non. Je n’ai pas été captivée par l’intrigue ni émue par l’héroïne mais le dénouement m’a surprise et satisfaite. Pour moi c’est une première. Il faut avouer que c’est plutôt original.

9 commentaires sur “Blood orange – Harriet Tyce

    1. Si tu es à la recherche de personnages troubles, et légèrement ambivalents, je pense que c’est un roman qui pourrait te plaire. Moi, je n’ai pas accroché plus que ça aux personnages ni à l’histoire. Il ne me laisse pas un souvenir indélébile. 🙂

      J’aime

  1. Je l’ai repéré il y a quelques temps mais les critiques mitigées refroidissent un peu mon enthousiasme… alors je me ferai mon propre avis mais disons qu’il descend dans ma piste de livres à lire en urgence

    J’aime

      1. Je l’ai réservé à la médiathèque il y a déjà quelques temps et je l’attends avec la plus grande impatience. Je n’ai pas encore lu une seule critique négative sur ce livre, j’ai vraiment hâte de me plonger dedans !

        J’aime

      2. Je vais guetter ton avis alors. J’espère qu’il te plaira mais je ne m’inquiète pas pour ça 😊 ! Bonne lecture. Prends ton temps pour le lire, il se dévore et arrivé à la fin on aimerait qu’il y en ait ency

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s