Policiers et thrillers

Il est toujours minuit quelque part – Cedric LALAURY

J’ai reçu ce roman publié chez Préludes en service presse numérique. Sa version papier sort dans environ une semaine, le 7 février. C’est avec avidité que j’ai lu ce roman dont je vous laisse découvrir l’attrayant résumé….

L’histoire : Bill Herrington est un homme heureux. La cinquantaine approchant, mari et père comblé, il occupe un poste de professeur de littérature dans une prestigieuse université américaine. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes… Jusqu’au jour où il trouve dans son casier l’exemplaire d’un roman à sensation publié par un mystérieux inconnu : R. P. Kirkpatrick. Pas de quoi chambouler Bill.   À un détail près : il s’agit d’une histoire vraie. Celle d’un crime dont il était persuadé que personne n’avait jamais eu connaissance. Cet ouvrage envahit bientôt l’existence de Bill. Sa vie paisible et confortable ainsi que son équilibre psychologique vont vite menacer de voler en éclats.

 

Il est toujours minuit quelque part - Cédric LALAURY

Mes impressions : En lisant Il est toujours minuit quelque part, on se prend vite au jeu de la suspicion et de la paranoïa. Tous les personnages qui entourent Bill pourraient potentiellement avoir écrit ce livre… D’où une certaine tension qui monte crescendo au fil de la lecture. Dans cette atmosphère oppressante, on analyse les comportements de chacun des personnages afin de déterminer lequel d’entre eux est à l’origine du livre, qui en possède un exemplaire et qui connaît la vérité.

En dépit de ce climat de paranoïa, on ne sait presque rien des évènements qui sont survenus vingt ans plus tôt sur cette île, puisqu’on ne reconstitue l’histoire qu’à la toute fin du roman.

La grosse déception de ce roman est son personnage principal : Bill. Bill est mou, il s’accommode tout à fait de la routine médiocre qui rythme ses sem

aines et recule devant tout ce qui pourrait chambouler un temps soit peu la monotonie de son quotidien. C’est un personnage qui n’a absolument aucune ambition et dont la passivité finie par devenir lassante.

En résumé, même si l’atmosphère de ce roman vaut le détour, je ne suis pas spécialement emballée par ma lecture. Le dénouement ne correspond pas tout à fait au twist final retentissant auquel on pourrait s’attendre et je trouve que le personnage principal n’est pas vraiment à la hauteur de la tension ambiante du roman, c’est dommage.

7 commentaires sur “Il est toujours minuit quelque part – Cedric LALAURY

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s