Le sang du monstre – Ali LAND

Le sang du monstre - Ali LANDEncore un premier roman publié cet automne chez Sonatine qui ne ménage pas ses lecteurs. Le Sang du monstre d’Ali LAND est un thriller psychologique très dense qui offre un grand plaisir de lecture.

L’Histoire : Après avoir dénoncé sa mère, une tueuse en série, Annie, quinze ans, a été placée dans une famille d’accueil aisée dans un quartier huppé de Londres. Elle vit aujourd’hui sous le nom de Milly Barnes et a envie, plus que tout, de passer inaperçue. si elle a beaucoup de difficultés à communiquer avec ses camarades de classe, elle finit néanmoins par se prendre d’affection pour une ado influençable du voisinage. Sous son nouveau toit, elle est la proie des brimades de Phoebe, la fille de son tuteur, qui ignore tout de sa véritable identité. À l’ouverture du procès de la mère de Milly, qui fait déjà la une de tous les médias, la tension monte d’un cran pour la jeune fille dont le comportement va bientôt se faire de plus en plus inquiétant.


Mon avis : La toute première page – une comptine obsédante et qui fait froid dans le dos – donne le ton du roman. Millie écrit à sa mère et lui raconte comment elle l’a dénoncée, comment se passe son adaptation à son nouvelle vie, comment elle aborde le procès qui les confrontera l’une à l’autre.

Le début du roman est très animal. Des impressions sont couchées sur le papier brutalement, sans phrase, sans fioriture. Millie apparaît comme une bête appeurée et blessée. Sa fragilité apparante nous touche, on a envie de l’aider à s’intégrer et a être heureuse après toutes les horreurs qu’elle a subies. Mais Phoebe, la fille de la famille d’accueil fait tout pour que l’intégration de Millie échoue. A la place de lecteur, on n’a pas d’autre possibilité que celui de se révolter face au harcèlement et aux brimades qui font le quotidien de l’adolescente.

Très vite, la voix de Millie devient obsédante, elle nous hypnotise et on ne peut absolument pas lâcher le livre tellement on sent qu’il va se passer quelque chose de terrible. Progressivement, Millie nous montre qu’elle sait se défendre toute seule et que parmi les petites pestes adolescentes qui l’entourent, elle est loin d’être en reste. C’est alors que le procès débute. Les atrocités commises par la mère de Millie vont nous être révélées et Millie va sortir de sa chrysalide

Très obsédant, il est difficile de lâcher ce thriller psychologique dense. Les horreurs du passé de Millie transpirent à travers ses mots mais la froideur de cette ado est en encore plus terrifiante. Sensations et sueurs froides garanties !

Publicités

13 réflexions sur “Le sang du monstre – Ali LAND

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s