La bibliothèques des cœurs cabossés – Katarina Bivald

La bibliothèque des coeurs cabossés - Katarina BIVALD

La bibliothèque des coeurs cabossés – Katarina BIVALD

Présentation : Ce roman commence sur fond d’une correspondance entre une vieille américaine, Amy, et une jeune libraire suédoise, Sara. L’une habite à Broken Wheel, un petit village de l’Iowa, l’autre préfère la compagnie de livre à celle des personnes qui l’entourent. Toutes les deux passionnées de romans et de belles histoires, Amy invite Sara à passer quelques mois aux Etats-Unis, à Broken Whell.

Le jour où Sara débarque de Suède pour rencontrer sa correspondante et faire la connaissance des habitants du village, elle apprend qu’Amy vient de mourir…

Installée dans la maison de son amie, Sara tente d’occuper son temps libre (elle a un visa de 3 mois) en parcourant les livres de la vieille dame et en recevant la visite de quelques habitants. Peu à peu, elle apprend à les connaître, et comprend qu’une franche solidarité les unis. Elle décide alors de monter une librairie avec les livres d’Amy car force est de constater que personne ne lit à Broken Wheel !

Avec beaucoup de douceur et de pudeur, Sara va amener ses nouveaux amis à trouver LEUR livre, celui qui les fera vibrer, celui qui les fera rire ou pleurer.

Mon avis : En lisant ce roman, j’ai ressenti le besoin de prendre en note les titres des livres cités par Sara. Certains apparaissent maintenant dans ma « Liste des livres à lire cet été ». En dehors des personnages  d’Amy et de Sara, je me suis beaucoup attachée aux habitants du village qui ont tous une histoire et un passé parfois synonyme de douleur ou de fierté. Ils peuvent paraître un peu stéréotypés mais ils reflètent bien la composition d’un petit village.

Cette histoire est tellement bien racontée qu’on a l’impression de connaître Broken Wheel comme sa poche, et qu’il serait simple de refermer le livre pour aller boire un café chez Grace ou prendre des nouvelles de Georges.
Dans sa librairie, Sara choisi de classer ses livres dans des catégories plutôt originales mais très pertinentes :

  • Vie dans les petites villes,
  • Fin malheureuse !,
  • Pour le vendredi soir et les grasses matinées du dimanche. (personnellement, j’aime bien cette dernière catégorie).

Un vrai moment de plaisir et d’amour, ce roman ! On trouve de tout dans ce roman : de la littérature, une histoire d’amour, de l’humour et des caractères bien trempés. Je n’hésiterai pas à offrir ce livre à une amie.

La bibliothèque des cœurs cabossés est paru cet hiver aux éditions Denoël.

Publicités

7 réflexions sur “La bibliothèques des cœurs cabossés – Katarina Bivald

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s